Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MONDIAL de MILLAU vu par un licencié ...

MONDIAL de MILLAU

Tout à commencé en 1982 par la volonté de Damien MAS.... d'années en années l'épreuve a pris de l'ampleur pour devenir " LE MUST " de la pétanque. Aujourd'hui c'est son fils Jean Pierre MAS qui a pris la suite et s'apprête à fêter le 30ème anniversaire de cette grande messe des boules.


MONDIAL de MILLAU
Bien difficile de parler de MILLAU.... cela ne se raconte pas..... il faut le vivre.
Personnellement c'est en 1999 que pour la première fois j'ai décidé d'aller respirer le parfum et gouter au plaisir de cet évènement dont chaque année je lisais les résultats dans le magasine OBUT en salivant devant les noms des joueurs présents.
Cela semblait être le plus beau plateau jamais réuni... des 4 coins de France les plus grands venaient croiser le fer dans le bien nommé Parc de la Victoire.
A cette époque le viaduc n'existait pas encore.... les dernier kilomètres pour s'approcher de la ville se faisaient souvent dans les bouchons de la mi Aout mais cela ne semblait décourager personne. Personnellement j'avais réservé ma chambre depuis Février.

Je découvrais donc la ville et le magnifique Parc de la victoire , ses buvettes, ses innombrables jeux diverses et variés..... et son carré d'honneur de 16 jeux de goudron gravillonné en léger devers et entouré de platanes.
Comme chaque années le Tête à Tête marqué le début des hostilités avec 1743 joueurs inscrits.... (Cette année 2973) et un seul absent de marque Christian Fazzino.
Commencée en début d'après midi l'épreuve se déroulais jusqu'au 8éme de finale joués.... autant dire que la nuit Millavoise allait être riche de chocs devant des tribunes combles.... 8 parties gagnées étant nécessaire pour revenir le lendemain.
Quelques courtes heures de sommeil plus tard et devant un public toujours aussi nombreux ( a croire que certains ne quittent pas leur place pendant 5 jours ) les 8 rescapés avaient pour nom: Jean Luc ROBERT, Claudie WEIBEL, Zvonko RADNIC, Stéphane DATH, Patrick VILFROY, Christophe RICHARD, Michel VAN CAMPENHOUT, et Stéphane DERIT !
Quart de finale et demi finale joués le matin , puis finale à 14h si mes souvenirs sont bons.... entre Claudie WEIBEL et Jean Luc ROBERT.... ce dernier l'emportait 13 à 9 faisant taire les mauvaises langues qui le croyaient incapable de gagner sans QUINTAIS ! Ils étaient en effet coéquipiers habituels tout au long de l'année......
Voila s'en était fini pour le Tête à Tête mais la remise des prix à peine terminée le tirage du triplette était annoncé.... il devait être 15h30 environ 828 équipes au départ (Cette année le Record a été battu avec1233 triplettes)!!! les parties devront se jouer jusqu'au 8éme de finale !!!
Le MARATHON battait son plein..... avec de nombreux chocs annoncé par le speakeur Marc ALEXANDRE.... je ne savais pas vraiment ou donner de la tête.... bien que je suivais une équipe en particulier croisée au hasard et qui m'avait fait forte impression en empilant les carreaux !!! Leur leadeur semblait être un jeune Blond au cheveux un peu long dont j'ignorais encore le nom....

Le monde dans l'allée centrale du Parc (Photo Boulistenaute)
Le monde dans l'allée centrale du Parc (Photo Boulistenaute)
Quand je pense qu'il faut s'y prendre aussi tôt pour réserver un hôtel.... quel gâchis vu le temps que l'on y passe.
En effet les parties s'enchainent une grande partie de la nuit... certaine ne prenant fin pas avant 5h du matin !
Moi je ne pense pas avoir quitté les tribunes avant 3h la fraicheur de la nuit et le spectacle me permettant de rester réveillé..... pas question non plus de faire la grâce matinée le lendemain.... la reprise étant fixé à 8h pour les quarts de finale !
Pour rien au monde je ne voudrai manquer ces parties..... et heureuse surprise mes protégés de la veille que j'avais abandonné dans la nuit étaient toujours présents.
Ils allaient même rentrer dans le dernier carré... c'était pour moi l'occasion de découvrir leur noms.
PASSO-FOYOT-FARRE et QUINTAIS-ROBERT-LELONS étaient au rendez vous, les 2 autres équipes elles venaient du Gard.... GAUBERT-CROUZET et Frédéric STIEVENART pour l'une, ROUSSEAU-RODES et Philippe STIEVENART pour l'autre, ce sont ces derniers donc que j'avais suivi depuis la veille.... et vous devinez ainsi qui était ce fameux blond aux tirs destructeurs ! !
Aléa du tirage au sort 2 frères opposés en demi finale à Millau c'était du jamais vu.... véritable crève coeur il fallait un vainqueur ce fut Philippe vainqueur 13 à 11 de son ainé. Personne ne c'était fait de cadeau et la pétanque et la jeunesse sortaient vainqueur de cette partie.
Dans le choc des Titans... QUINTAIS s'imposait de justesse et avec un peu de réussite ! Jean Luc ROBERT se retrouvait une nouvelle fois en finale.... et ce n'était pas fini ! ! !

Restait la finale.... elle se jouera en début de soirée après la pause du repas du soir.
Mais entre temps pas de temps mort puisque l'après midi début du Doublette.... 939 équipes inscrites !!! (Cette année Record battu avec 1611 doublettes)!!!
J'enchaînais moi aussi.... malgré deja un peu de fatigue.... la chaleur n'arrangeant pas les choses.

Jean Luc ROBERT le triple finaliste de l'édition Millau 1999 ( photo Obut )
Jean Luc ROBERT le triple finaliste de l'édition Millau 1999
( photo Obut )
Finale du triplette donc, sans grand génie technique , longue , et qui a eu le mérite de montrer que Philippe QUINTAIS à l'époque quintuple champion du Monde et au sommet de son art n'est qu'un homme et pas un extra terrestre ! Epuisé il n'arrivait jamais à trouver le bonne carburation, la faute toutefois à des adversaires ROUSSEAU-RODES et STIEVENART capable de hisser leur niveau et qui n'avaient pas leur pareil pour dérégler la belle machine adverse. Au bout de plus de deux heures et demi de jeux la finale revenais aux Gardois symbolisé par la performance de Philippe STIEVENART, plus connu dans le milieu du Provençal , mais qui montrait à cette occasion que sont immense talent était capable de s'exprimer partout !
Superbe performance pour quelqu'un de seulement 22 ans qui semblait totalement imperméable à l'évènement et présentait deja une assurance et un calme rarement vu.

Après cette finale les doublettes reprenaient possession du carré d'honneur et des terrains alentours pour avancer l'épreuve jusqu'au stade des 16éme de finale cette fois.
Je débutais moi ma 3éme soirée consécutive en tribune.... insatiable du spectacle proposé jusqu'à tard dans la nuit une nouvelle fois.

Opposé en 1999 , Gaubert et les frères Stievenart seront équipiers et demi finaliste en 2003 toujours à Millau
Opposé en 1999 , Gaubert et les frères Stievenart seront équipiers et demi finaliste en 2003 toujours à Millau
Huitièmes et quart en matinée , demi et finale en début d'après midi voila mon programme du 4ème jour !
En demi... QUINTAIS-ROBERT sortaient WEIBEL-VAN CAMPENHOUT et PASSO-FOYOT dominait DERIT-BARON

Jean Luc ROBERT allait donc enchainer sa 3ème finale consécutive mais aussi sa 31ème parties en 4 jours..... sans plus de réussite qu'en triplette.
Après un début de partie serrée jusqu'à 6 à  , FOYOT embouchonnait d'entrée..... QUINTAIS manquait alors triple et ROBERT également ! ! ! La fatigue avait fait ses victimes......

Ainsi se refermait un MILLAU de légende..... le premier pour moi !

Bien entendu se déroulais aussi en même temps à cette époque la un Tête à tête et un doublette féminin..... ainsi qu'un nombre indéfini de concours complémentaire appelé Mondialito..... en doublette ou triplette !
Les inscriptions sont prisent au fur et a mesure du déroulement des parties du concours principal.... lorsque 128 équipes sont inscritent le tirage et effectué et les inscriptions d'un autre Mondialito débutent..... et ainsi de suite..... 5 voir 6 Mondialitos pouvaient ainsi être organisés à l'époque à la suite ! ! !
Le 4éme jour avait eu lieu aussi un grand concours triplette Mixte....
ET chaque soir lors de cette édition un feu d'artifice était tiré dans le parc de la victoire !

Quand je vous dit que MILLAU ça se raconte pas mais qu'il faut au moins le vivre une fois....
J'y suis vous vous en doutez retourné depuis..... peut être vous en parlerai je prochainement.....

Christian ALLIER
«Pensez-y, pour l'année prochaine. Toutefois il faut bien s'imaginer que vous allez jouer à la pétanque pendant 5 jours, que vous aller parler pétanque pendant 5 jours, que vous aller manger pétanque pendant cinq jours, que vous aller dormir (très peu) pétanque pendant cinq jours. Vous pouvez venir en famille, les féminines ont leur concours et les jeunes leur National, et même un concours triplette mixte ... Elle est pas belle la vie ?...»
EDUCNAUTE-INFOS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article