Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Pétanque en quelques mots «d'Humour»... (5ème partie)

Educ.Naute.Infos a ouvert une nouvelle rubrique:

La Pétanque en quelques mots

selon Bernard Bonnes   

31b99521.gif

 

 Nous vous présentons le 5ème volet:

 

LE ROND:

Cercle de l'intérieur duquel le joueur doit jouer. Depuis quelques années des cercles homologués sont mis à la disposition des joueurs; la plupart des joueurs le mordent avec les pieds (Ils s'en servent comme marche-pied). Quelques-uns profitent des ronds tracés et non effacés pourr jouer franchement à coté du rond  d'où on a jeter le but; un moyen d'éviter les obstacles...

images-3.jpg  images-4.jpg

  

L'EQUIPE:

Un groupe de deux ou trois « amis » partis pour passer une bonne journée. S'ils gagnent, pas de problème tout baignaient. S'ils perdent, c'est que le troisième a joué comme une cloche, mais quand on entend la clche elle ne donne pas la même sonorité.


LES MIXTES:

L'occasion pour les couples soit qu'ils sont unis, soit que le mec est un macho qui veut prouver que c'est lui le meilleur, alors que la partie démontre le contraire. Mais certains couples plus « Intelligents », préfèrent jouer avec un autre partenaire. Cela évite bien des problèmes conjugaux.


DISJONCTER ou PETER LES PLOMBS:

Lorsque la pression de jeu est trop forte, qu'un partenaire perd des boules importantes ou que l'adversaire a un coup heureux, certains plus fragiles que les autres explosent verbalement ou jettent les boules. On dit qu'ils ont « dijoncté » ou « pété les plombs ».

 


 

 LA PEUR DE GAGNER:

Survient quand on a les boules de gagne, mais que le stress très fort empêche d'être serein; au point qu'on manque une gagne facile. On dit dit du joueur qu'il a « la peur de gagner ».


EMBROUILLER:

Lorsqu'un joueur voit qu'il risque de perdre la partie car il n'est pas capable, avec ses boules, de faire la différence. Il va se plaindre à haute voix, provoquer, intimider son adversaire pour le déstabiliser. On dit qu'il a « embrouillé ».


FAIRE DU CINEMA:

Faire du bruit, tarder à jouer ses boules, invectiver son partenaire, prendre les spectateurs à témoin de façon à déstabiliser ou enerver l'adversaire pour que sa réaction nuise à l'efficacité de son jeu et qu'il perde la partie.

 

 A LIRE AUSSI 

 

CLIC ICI pour La Pétanque en quelques mots «d'Humour»... (1ère partie)

CLIC ICI pour La Pétanque en quelques mots «d'Humour»...

(2ème partie)

CLIC ICI pour La Pétanque en quelques mots «d'Humour»... (3ème partie)

CLIC ICI pour La Pétanque en quelques mots «d'Humour»... (4ème partie)

 

 

Bernard Bonnes (Membre de l'Association Educnaute-Infos)

 pour Educ.Naute.Infos     

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article