Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Pétanque en quelques mots «d'Humour»... (4ème partie)

Educ.Naute.Infos a ouvert une nouvelle rubrique:

La Pétanque en quelques mots

selon Bernard Bonnes   

31b99521.gif

 

 Nous vous présentons le 4ème volet:

 

 

LES ADVERSAIRES:

Il y a ceux qu'on aimerait bien rencontre et ceux contre lesquels on ne fait jamais de bonnes parties; il y aussi ceux que l'on craintmême sans jouer contre eux: « tu as vu, il y a X... qui est là », ou bien la fierté monte quand le joueur rencontre un Champion du Monde. Il est sûr soit qu'il va jouer dans les cadres ou avoir un public nombreux ... Le TOP ... Il n'y a que la pétanque qui vous donne cette possibilité.


LES JOUEURS:

Les mauvais ne le sont que pour les autres, pour eux, pas de problème ça va.

Les prétentieux: se croient bons parce qu'ils connaissent des très bons; ne jouent pas avec n'importe qui; comme l'a dit Coluche se comportent comme ceux qui « appartiennent aux milieux autorisés ». Parlent des "Grands" par leur prénom. Auraient fait des miracles si ... Ils en sont quelquefois réduits à dire qu'ils sont très forts, car en partie cela ne se voit pas.

Les chercheurs de notoriété: disent qu'ils font toujours des résultats et des parties sans déchet, mais avec vous, il sont toujours dans un mauvais jour.

Font surtout de bons résultats, 1/4 ou 1/2 finales, dans les "Grands concours" très éloignés du Club.

Les bons: sont appréciés et recherchés; n'ont pas besoin de dire qu'ils sont bons, tout le monde le voit.

Les grands: ont un nom; Fazzino, Quintait, Rocher, Suchaux, Le Boursicaud, ...

Les anciens immenses ont un surnom: Bébert de Cagnes, Charlie de Géménos, la Mouette, le Japonais...

Quelques mauvais se voient quelquefois attribuer par dérision le nom d'un grand.

index-1.jpg

LE POINTEUR:

C'est presque toujours lui qui, par son travail va orienter la partie. C'est lui qui « met la table ».

Son point il est quasi impossible d'aller au bout d'un beau concours.


LE MILIEU:

Le poste le plus complet et le plus difficile à assumer.

Les bons et très bons milieux sont comme les truffes rare et très recherchés.

 

LE TIREUR:

Un seigneur s'il frappe bien, admiré, estimé, envié.

Une nullité qui n'y entend rien et qui veut tirer lorsqu'il est dans un mauvais jour ou une mauvaise passe.

La plupart des grands se font fait une réputation en tant que tireurs. Beaucoup de joueurs à la recherche d'un statut de célébrité s'estiment grand tireur, mais à 10 mètres dans les cailloux...

Il y a les joueurs qui tirent de 6 à 8 mètres sur le sable et qui rêvent...et ceux qui jouent et frappent à 10 mètres sur les cailloux et qui font rêver.

 

 

 

 A LIRE AUSSI 

 

CLIC ICI pour La Pétanque en quelques mots «d'Humour»... (1ère partie)

CLIC ICI pour La Pétanque en quelques mots «d'Humour»...

(2ème partie)

CLIC ICI pour La Pétanque en quelques mots «d'Humour»... (3ème partie)

 

 

Bernard Bonnes (Membre de l'Association Educnaute-Infos)

 pour Educ.Naute.Infos     

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article