Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Edito du mois de Novembre du Président Alain Cantarutti

 

Novembre est, en général, synonyme d’horaires d’hiver, de soleil diminuant, de brumes persistantes, de retour auprès de l’âtre. En un mot de repli sur soi. Dans nos sports, le mois de novembre s’oppose diamétralement à ses images de tristesse. A la pétanque, novembre est le mois du « vivre ensemble » avec le cœur des compétitions par équipes de clubs que ce soit en Coupe de France, en Championnat des clubs ou au Trophée des Villes.

La notion d’équipe étant assez récente dans l’esprit collectif du pétanqueur, une douzaine d’années voire quinze mais pas plus. Ce concept, apparu véritablement avec l’avènement de la Coupe de France des clubs, est aujourd’hui reconnu par le plus grand nombre comme un des axes d’innovation ayant restauré l’esprit club. Une équipe n’est autre qu’un groupe d’individus interdépendants visant un but commun. Le sport d’équipe procure une sensation puissante d’espoir et de solidarité. Pour avoir pratiqué en sport collectif, je peux dire que le peu que je sache du partage, du don, de la sociabilité, du respect, je l’ai appris sur les terrains de sport qui restent ma vraie université.

Construire une équipe est un autre problème, bien plus compliqué à résoudre. Vulgairement, nous entendons dire « qu’il faut faire prendre la mayonnaise », je pense contrairement à la recette qu’il ne faut pas séparer les cheveux blancs des jeunes. Former une équipe, un team comme tend l’anglicisme ambiant, c’est arriver à dompter une difficile alchimie. Les succès ou échecs voire contre-performances des équipes de France répondent en partie comme pour toutes les autres formations de clubs à cette science sur la spéculation philosophique qui associent des éléments différents mais supposés complémentaires.

C’est pourquoi, il faut féliciter nos championnes et champions pour leurs places d’honneur aux Championnats du Monde Jeunes et Féminines et pour les médailles d’or européennes Seniors et Eespoirs masculins et féminines. Il faut associer dans ces félicitations leurs staffs respectifs, la D.T.N. et le Comité de Sélection pour avoir concocté cette cohésion. Les formations engagées en Coupe de France ou en Championnat des Clubs sont basées sur  ce même esprit de fidélité et de loyauté qui mène aux meilleurs résultats.

Romain Gary prétendait que « le bonheur est un travail d’équipe ». Cette maxime est le leitmotiv du Comité Directeur Fédéral qui forme un véritable groupe homogène avec un engagement basé sur la sincérité et le travail vers le plus grand nombre, pour toute la famille et à bien y réfléchir une famille soudée n’est-elle pas une belle équipe ?

Alain Cantarutti, Président de la FFPJP

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Yves BOULAY 28/11/2013 18:06

L'esprit d'équipe tant indispensable dans tout sport collectif peut, pour la Pétanque, sûrement être amplifié par le concept de La Nouvelle Pétanque où de nouvelles stratégies apparaissent avec la
valorisations différentes des boules (pour ceux qui ne connaissent pas encore La Nouvelle Pétanque se joue avec 3 boules de 1, 2 et 3 points et le choix de ces valeurs est libre à chaque lancer).