Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ils l'ont rêvé, ils l'ont fait, et ils sont CHAMPIONS DE FRANCE TRIPLETTE 2014

10446465_299750626867239_3777435567574619649_n.jpgLe championnat de France de pétanque triplettes vient de se terminer avec une victoire, plutôt inattendue, des expérimentés Jean-Michel Ferrand et Philippe Rouquié, associé au jeune Stéphane Berlier. L’ovation des nombreux spectateurs fut à la hauteur de l’exploit.

Aujourd’hui, peu avant 17h, une belle averse est venue arroser la première mène – temps entre le lancer du but et le lancer de la dernière boule – de la finale du championnat de France de pétanque triplettes, compétition qui se déroulait ce week-end à Brive, à la plaine des jeux de Tujac. Sur la tête des très nombreux spectateurs, des parapluies ont instantanément poussé tels des champignons, avant de se refermer aussi sec afin que tout le monde puisse profiter du spectacle. Et c’est heureux car il ne fallait surtout pas manquer les premiers instants de la partie !

Le moment déterminant est arrivé dès la 2e mène : les futurs vainqueurs, Stéphane Berlier, Philippe Rouquié et Jean-Michel Ferrand, de la ligue Midi-Pyrénées, menés à ce moment là 1 à 0, ont infligé à leurs adversaires Henri Lacroix, Bruno Le Boursicaud et Michel Loy, de la ligue du Rhône, un cinglant 6 à 0. Score rarissime sur une seule mène !

Les Lyonnais, menés 6 à 1 quelques minutes seulement après le début de cette finale du championnat de France, ne s’en relèveront jamais. Les tirs de Bruno Le Boursicaud manqueront trop souvent leurs cibles, et, au point, Michel Loy n’arrivera jamais à faire la différence.

En face, les Columérins affichent plus d’assurance. Si la pression s’est parfois invitée dans leurs jets, notamment lors de la 9e mène débutée sur le score de 12 à 7 et qui devait logiquement être celle de la victoire, le doute n’a en rien empêché l’expérimenté trio, fort de deux ex champions de France (Rouquié et Ferrand en… 1991!), de boucler la partie sans trop de difficulté. Score final : 13 à 9.

Au regard des parcours des deux équipes finalistes, les Columérins n’apparaissaient pourtant pas comme les favoris. Ils ont su déjouer les pronostics, et faire couler des larmes de joie chez leurs nombreux supporters, mais aussi des larmes de détresse chez leurs adversaires. Bruno Le Boursicaud restait d’ailleurs inconsolable de longues minutes après la fin de la partie, et a reçu les récompenses offertes aux vice-champions en pleurant à chaudes larmes.

Côté vainqueur, le doyen Jean-Michel Ferrand l’a annoncé : «J’ai 62 ans, je vais savourer ce titre de champion de France car ce sera sans doute mon dernier !»

 

source: Brive mag.fr

 

EDUCNAUTE-INFOS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maurice ROQUEBERT 30/06/2014 16:04

Félicitation Philippe (vielle connaissance) pour ton sang froid devant de tels adversaires.
Bravo à Stéphane (le jeune)qui à su profité des expérimentez avec le Papy Jean Michel, une équipe à revoir.
Que cette équipe serve d'exemple; Entre génération difficile de faire mieux.

Alain Juilla 30/06/2014 11:36

Bonjour,

Félicitations, après 22 ans de "choux blanc" et de vache maigre pour le C.D. 31, voilà enfin une belle récompense pour les efforts envers les seniors masculins. Jusqu'à présent, les jeunes, les
féminines, et les joueurs de provençal apportaient leur lot de satisfaction. Il est vrai que dans cette triplette c'est des joueurs aussi de provençal qui ont ramené le Graal en triplette pétanque.
Félicitations à Jean-Michel, Philippe et Stéphane pour cette somptueuse consécration !!!
"La route est longue mais parfois belle ..."

Alain Juilla