Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grand DOSSIER sur le stage de la DTN à CUBA "MISSION CUBA 2013"

RAPPORT CUBA 2013 DEFINITIF.PDF - Adobe Reader 22032013 090

INTRODUCTION :

LES PREPARATIFS DE CETTE MISSION


Après plusieurs séjours personnels sur l’Ile de Cuba pour découvrir les potentiels, Bernard Champey, délégué pour la Chine de la Confédération Mondiale des Sports de Boules, a poursuivi l’aventure au pays de Fidèle Casto par 3 actions, un voyage personnel, un voyage organisé pour concrétiser les contacts avec les autorités cubaines et une tournée promotionnelle Sports de Boules, pilotée par une délégation d’Italiens qui sont venus faire des démonstrations de Boule Lyonnaise, de Raffa Volo et de Pétanque d’autre part.
Tous les contacts pris et l’accueil des démonstrations ont confirmé l’intérêt positif de la part des autorités de ce pays pour ces disciplines. En collaboration avec Cuba Coopération, il a semblé opportun de passer à une étape supérieure en proposant une session de formation aux responsables du Ministère des Sports de Cuba ce qui a été accueilli très favorablement. Cette première initiative a été orientée vers la Pétanque, discipline la plus facile à développer étant donné les carences de structures et le manque de matériel. La Fédération Française de Pétanque et Jeu Provençal a accepté la collaboration de la Direction Technique Nationale à cette action de développement à Cuba en orientant une partie de son enveloppe d’Aides aux actions internationales co-financées par notre Ministère de tutelle et la F.F.P.J.P..
Grâce à Cuba Coopération, cette tournée sportive a été couplée à une tournée culturelle, avec un Hommage à Jean Ferrat à la maison Victor Hugo, qui se poursuivra ensuite, dans le cadre de la semaine de la Francophonie organisée par l’Ambassade de France et l’Alliance Française, par deux représentations au théâtre Berthold BRECHT. Cette initiative a été grandement soutenue par Roger Grevoul, ami intime du chanteur et Président fondateur de Cuba Coopération France et coordonnée par Bernard Champey, très proche du chanteur dans sa commune d’adoption d’Antraigues sur Volane en Ardèche.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-083.jpg


FEDERATION FRANÇAISE DE PETANQUE ET JEU PROVENÇAL
DIRECTION TECHNIQUE NATIONALE
13 Rue Trigance, 13002 MARSEILLE


RAPPORT MISSION CUBA
21 février au 5 mars 2013 à LA HAVANE
VENDREDI 22 FEVRIER 2013
VISITE DE VIEILLE HAVANE


Dès la première journée, avec Bernard Champey, nous sommes partis à la découverte de cette ville pour se rendre compte de toutes ses richesses culturelles.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-084.jpg


La déambulation dans les rues de La Havane montre des richesses architecturales qui laissaient imaginer la splendeur et la richesse d’autrefois. En effet, les soucis économiques provoqués par l’embargo ne permettent pas l’entretien de tout ce patrimoine.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-1.jpg
VISITE DE LA MAISON VICTOR HUGO


La maison Victor Hugo est le siège à partir duquel Cuba Coopération organise son aide. Après plus de 24 mois de travail pour la réhabilitation de la structure, l’inauguration officielle a eu lieu le 16 mars 2005 par des représentants des deux pays. Cet édifice de 1000m² est entièrement dédié à la diffusion de la culture française, une espace de dialogue, d’échanges et de coopération pour une vitrine vivante de la France.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-085.jpg
Cette maison est située en plein coeur du quartier historique de la capitale cubaine, déclarée au patrimoine de l’Humanité de l’U.N.E.S.C.O., à proximité de la Place de la Cathédrale et de la magnifique place d’Armes.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-2.jpg
Ce lieu accueille, chaque semaine depuis son inauguration, des centaines de visiteurs, tant Cubains que touristes autour de diverses activités comme des expositions, des conférences, des rencontres thématiques, de cours de langues Françaises et une bibliothèque en langue française.
Ce lieu d’accueil de la culture française a été baptisée « Victor Hugo » car cet écrivain français avait grandement soutenu la lutte pour l’indépendance menée par les Cubains. En 1870, il a écrit deux lettres en ce sens, « Aux femmes cubaines » et aux Insurgés « Pour Cuba »
Lorsqu’au milieu du XIX siècle apparurent dans les manufactures de cigares, les lecteurs, chargés de lire à la demande des « torcédores » (rouleurs de cigares dont la plupart était illettrés) des textes littéraires pendant les heures de travail, Victor Hugo devint l’écrivain français le plus lu. C’est ainsi que les Cubains connaissent bien l’oeuvre « Les Misérables »
Capture-plein-ecran-01042013-085804.jpg


REUNION I.N.D.E.R. CUBA


L’organisation du Sport cubain se décompose en deux parties. La première regroupe tous les sports dont les disciplines sont Olympiques. Ces sports ont des fédérations clairement identifiées et structurées, dont la coordination est assurée par le Comité Olympique Cubain. La seconde regroupe tous les sports non olympiques et leur gestion est assurée par l’I.N.D.E.R. dont la direction est assurée par José Cedeno.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-090.jpg

Le directeur José Cedeno nous explique que l’INDER souhaite mettre en place un « GROUPE DE DEVELOPPEMENT » sur la Pétanque car ceci est la seule manière d’officialiser et de reconnaitre la pétanque, comme discipline faisant l’objet d’un intérêt certain pour Cuba. Le Golf et le Rugby étaient sous le même statut avant leur intégration aux Jeux Olympiques, ce qui les a propulsé comme discipline faisant l’objet d’une structuration sur le mode d’une fédération avec une adhésion à leur fédération internationale respective.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-3.jpg
José Cedeno s’engage à fournir une attestation de la création de ce groupe de développement dont la responsabilité sera donnée à sa collaboratrice, Yamilka Rodriguez. Cette officialisation permettra d’éventuelles participations à des compétitions officielles.
Dès le vendredi, nous avions une réunion avec Monsieur Jose Cedeno, responsable de l’INDER et de toute son équipe d’encadrement pour organiser la partie formation. Les responsables cubains ont planifié sur La Havane 3 jours complets de formation avec 36 professeurs d’Education physique en charge des activités physiques et sportives à l’université des Sports de La Havane et de quelques autres provinces.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-4.jpg
Le jeudi 28 février sera consacré à un déplacement à Caïmito, lieu de départ de l’aventure des boules à Cuba, où Bernard Champey avait découvert un jeu de la « Boule Créole » importé par le Vénézuela par le biais d’une dotation importante en matériel. Même le responsable José Cedeno ignorait l’existence de cette pratique.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-091.jpg
Le vendredi 1° mars, la délégation se déplacera à Matanzas, proche de Varadero, pour réactiver les professeurs, initiés par Bernard Champey lors d’un précédent passage.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-5.jpg

Pour dynamiser ce groupe de développement, il est nécessaire de planifier trois aspects :


 Formation des intervenants


 Elaboration de documentation pédagogique


 Récupérer du matériel pour la pratique.


Si la formation des intervenants interviendra sur 3 sites (avec la volonté de l’étendre la plus possible), la documentation en espagnole transmise semble leur convenir. Grace à leur réseau de traducteurs, ils pourront traduire tous les autres documents dans leur langue afin d’avoir des supports transmissibles.
Le problème récurrent sera le matériel boules dont il faudra trouver le moyen de leur faire une dotation et surtout de leur faire parvenir. L’objectif de cette mission sera aussi de trouver des solutions à ce souci pour que la volonté de développement puisse se concrétiser par une réelle activité de pétanque.


VISITE NOCTURNE DE LA VIEILLE HAVANE

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-092.jpg


RAPPORT MISSION CUBA

 
LUNDI 25 FEVRIER 2013

 

Dès notre arrivée sur le site de l’université, nous constatons que le personnel prépare l’aire de jeu, en ratissant la terre et en repeignant les bordures en bleu. Tout est fin prêt pour la partie pratique de mardi avec l’ensemble des professeurs de l’université.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-6.jpg


Cette première journée était consacrée à une rencontre avec les divers responsables qui vont intervenir dans le groupe de développement boules. Bernard Champey retrouve Atilio CRUZ et Lazaro Vilrus avec lesquels il avait été en contact lors de son précédent séjour.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-7.jpg
Les premiers échanges ont porté sur les aspects théoriques de notre discipline afin d’expliquer les principes de nos deux pratiques à savoir les parties de boules et le tir de précision. Cette dernière épreuve a beaucoup intéressé les professeurs. Le passage des vidéos des championnats du Monde a été très apprécié.
Les questions se sont ensuite orientées vers deux axes : D’une part ils souhaitaient connaitre l’organisation administrative des boules dans le monde avec l’explication de la Confédération Mondiale des Sports de Boules et des fédérations internationales affiliées. Ils réitèrent leur intérêt pour être référencé bien que leurs moyens financiers soient très faibles. D’autre part ils sont preneurs d’information concernant la pratique de la pétanque avec les handicapés et en particulier avec les non voyants. Il faudrait leur faire passer une documentation propre expliquant les adaptations indispensables pour ce handicap.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-8.jpg


DECOUVERTE DE LA BOULE CREOLE


Dans la discussion avec Attilio Cruz, celui-ci nous confie que la boule créole a été introduite par le Venezuela avec l’envoi de matériel pour la pratique de cette discipline. Aujourd’hui est organisé un championnat de Cuba avec de nombreuses équipes venues de 6 provinces différentes.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-093.jpg

Ces boules sont beaucoup plus grosses et lourdes que celles de la Raffa Volo. Elles mesurent au moins 115 mm de diamètre et un poids de 1,2kg. Elles sont fabriquées en matière synthétique. Elles sont rangées dans des sacoches spécifiques qui permettent de ranger les 6 boules de 2 couleurs ce qui permet de bien différencier les boules sur le terrain.
Bernard Champey a déjà joué contre les Cubains dans cette discipline qui se pratique sur un terrain de terre battue non cadré. Le pointeur et le tireur ont le droit de faire un pas pour jouer leur boule. Le bouchon peut être lancé entre 6m et 20m. Pour le tir, toutes les modalités de réussite sont possibles.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-9.jpg
Pour mieux comprendre ce jeu, il sera nécessaire de le pratiquer ce qui sera sûrement le cas lors de notre déplacement à Caïmito, fief de cette discipline à Cuba.


VISITE DE L’ALLIANCE FRANCAISE :


De Jean Ferrat à Nougaro en passant par la Chine…
Après la fin de la formation, nous nous sommes rendus à l’alliance française pour rencontrer le Directeur avec lequel nous avions eu un contact mail et téléphonique. L’alliance Française à Cuba se trouve sur deux sites dont les bâtiments sont en excellent état et leur entretien impeccable. Elle sera le partenaire de Cuba Coopération pour l’Hommage à Jean Ferrat à la Maison Victor Hugo.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-10.jpg


Le Directeur nous confie la mise en place d’un troisième site dans le quartier de la vieille Havane dans un avenir très proche et dans un site magistral, un ancien palais entièrement réhabilité.

 

Bernard Champey et Marc de Lehelle d’Affroux se sont retrouvés sur une passion commune pour le chanteur Nougaro, Ami intime de Bernard. Avec Roger Grevoul de Cuba Coopération, Bernard souhaite mettre en place une exposition sur le chanteur à la Havane. Cette rencontre permettra sûrement la concrétisation de ce projet en 2014 et vraisemblablement dans la future résidence de l’Alliance Française.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-094.jpg

Lors de notre passage dans le bureau du directeur, ce dernier a eu un coup de téléphone de son antenne Cubaine à Santiago de Cuba. Son responsable venait de faire une partie de pétanque contre l’ambassade de Canada…
En échangeant avec sa responsable pédagogique (l’Alliance Française a plus 7000 élèves cubains qui viennent apprendre le français), s’organise de manière très impromptue une conférence autour de la projection du d’Alexandre DELAYGUES, « Banco Boules pour la Chine » avec plusieurs classes. Cet échange est programmé le jeudi 7 mars 2013 à 18h00.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-11.jpg

RAPPORT MISSION CUBA


MARDI 26 FEVRIER 2013


Pour la majorité des professeurs présents, cette matinée était une première prise de contact avec notre discipline. Avec 26 personnes présentes, les 4 mallettes de boules étaient quasi insuffisantes pour faire jouer tout le monde. Toutefois, la mise en place d’ateliers a permis à tout le monde de lancer des boules.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-103.jpg
Les professeurs ont rapidement compris et assimilé les consignes de lancer. Si le point a rapidement été assez bien maitrisé (les terrains lisses n’étant pas trop difficiles), ils ont eu quelques difficultés au tir. Ils se sont aperçus que le tir de rafle était très efficace sur ce type de terrain et ils ne se sont pas privés de l’utiliser dans les jeux mis en place.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-1.jpg
Les responsables de ces professeurs ont alterné une participation aux animations, avec des prises de notes et des échanges entre eux. Ils se sont rapidement rendu compte de
l’engouement de leur personnel pour cette discipline. Ils ont été très satisfaits de cette partie pratique qui montre leur intérêt à ce type d’activité.
 

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-104.jpg
Après quelques répétitions de gestes techniques de point et de tir, nous sommes rapidement passés à des jeux dédiés aux débutants. Du Jeu de massacres au Jeu du Morpion, en passant par les jeux du damier, les équipes composées se sont confrontées dans une excellente ambiance mais aussi avec un fort esprit de compétition.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-2.jpg

RENCONTRE OLYMPIQUE :

LA BOULE PREND DE LA HAUTEUR



A l’initiative du mari d’Yamilka Rodriguez, nous avons eu l’honneur de rencontrer l’idole de Cuba, le champion olympique et détenteur du record du Monde à 2m45, Monsieur Javier SOTOMAYOR.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-3.jpg
Il nous a avoué avoir déjà vu joué à la Pétanque lors de ses nombreux passages en Europe. Suite à l’idée selon laquelle des sportifs français pratiquaient la pétanque après leur carrière, Javier Sotomayor et Alberto Sotolongo émettent le voeu que la prochaine et première sélection cubaine pourrait être composée d’anciens champions olympiques…Idée un peu folle mais pourquoi pas !
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-4.jpg
Suite à cette rencontre sur les bords des terrains, Xavier Sotomayor nous a conduit en Mercedes vers les salles de réception et de cours. Aussi nous a-t-il présenté à tous les champions olympiques Cubains, réunis à l’INDER pour une session du comité olympique dans le cadre de la préparation des Jeux au Brésil. Tout le gratin du sport cubain nous a été présenté… Evénement aussi improbable que formidable. Un excellent souvenir !!
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-105.jpg
COURS THEORIQUE
Après cette rencontre avec tous les champions cubains, nous avons effectué une présentation de toute la documentation qui leur sera laissée. Une traduction en Espagnole sera faite par le service de l’interprète et nous sera envoyée par mail. Ainsi nous pourrons profiter de ce travail pour d’autres formations en langue espagnole.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-5.jpg
Nous leur avons aussi projeté la finale du tir de précision à Marseille afin de bien comprendre le règlement. Une mise en situation dès le lendemain leur permettra d’assimiler cette épreuve.
Après avoir fait de nombreux ateliers d’apprentissage et des jeux, nous leur avons fait visionner une partie de la finale des championnats du Monde à Marseille. Ceci a fait l’objet de nombreux échanges sur les compétitions et l’organisation de la pratique en France.
En conclusion de cette journée mémorable, nous avons eu le privilège d’être raccompagné par Javier Sotomayor, lui-même, ce qui nous changeait des vieilles voitures américaines, avec autant de charme que de vétusté.



RAPPORT MISSION CUBA
MERCREDI 27 FEVRIER 2013

 

Après les apprentissages sur les gestes de base de la pétanque, nous avons organisé des parties afin d’expliquer et de mettre en application le règlement technique.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-6.jpg
Lors des premières confrontations, certains joueurs ont testé le style accroupi pour pointer. En effet sur des jeux très roulants, cette technique était beaucoup mieux adaptée.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-7.jpg
Lorsqu’il a fallu mesurer les points litigieux, après l’utilisation traditionnelle des pieds et des mains, ils ont trouvé la solution du bout de bois, puis de la ficelle d’un sac à dos pour finalement récupérer un mètre de couturière. A tour de rôle, l’un d’entre eux prenait cette mission d’arbitrage, avec un bel engouement d’autant que les réclamations ne manquaient pas…
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-8.jpg
Nous avons ensuite organisé un tournoi en doublettes à deux boules par joueurs. Sur les 3 terrains possibles avec les 24 boules emportées. Les équipes se sont opposées avec opiniâtreté et gaité.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-110.jpg
Nous avons profité de ce tournoi pour faire passer les points de détail du règlement qu’ils ont appliqué ensuite à la lettre, faisant souvent appel à l’arbitre pour régler les litiges.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-9.jpg
Pour les vainqueurs du tournoi cubain, une surprise leur était réservée avec une confrontation contre les Français. Devant un public nationaliste, les cubains ont bien résisté pour s’incliner 3-13 au grand désarroi de tous les fervents supporters.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-10.jpg
Suite à cette ultime partie, des récompenses ont été offertes à tous les participants. Les pins offerts ont été portés par tous les joueurs, fiers de leur cadeau.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-11.jpg
La traditionnelle photo de groupe a été faite dans la bonne humeur. Esprit de compétition certes mais convivialité remarquable pour ce grand moment de rencontre autour de la Pétanque.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-111.jpg
L’équipe de l’INDER et sa responsable Yamilka Rodriguez a fait des diplômes, attestant du passage en formation de ces professeurs. Ils leur seront remis dès que le responsable José Cedeno les aura paraphés en rentrant de son déplacement.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-12.jpg
Après cette pratique de terrain, nous nous sommes retrouvés dans les bureaux de l’INDER pour les transferts des fichiers sur les clés USB de certains professeurs. Ceci a été un moment d’échanges sur des aspects un peu plus théoriques des apprentissages et de l’entrainement.
Avec le professeur Roberto Sellet Marcantete, nous avons beaucoup échangé sur l’entrainement du tir sportifs en Sport –Boules. En effet, il a commencé une réflexion sur le physique de cette discipline. Il faut préciser qu’ils effectuent cette épreuve avec les boules créoles dont le diamètre est de 115mm pour un poids de 1,2kg ce qui la rend encore plus difficile et exigeante.
Le service de traduction de l’INDER fera des traductions de tous les documents pour avoir une bibliographie sur les Sports de Boules. Je leur ai aussi transféré de nombreuses vidéos qu’ils ne manqueront pas de visionner à maintes reprises pour en retirer la substantifique moelle.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-13.jpg
Lors d’une prochaine mission, j’amènerai d’autres supports vidéo pour tous les Sports de Boules car ils sont friands de ces exemples qui leur permettent de toucher la réalité de nos disciplines.


 

 
RAPPORT MISSION CUBA
JEUDI 28 FEVRIER 2013


Après les 3 journées de formation sur l’INDER à La Havane, nous avons été invité à Caïmito ou se trouve une entité déconcentrée du Ministère. Dans cette province d’Artemisa, nous arrivons dans une petite bourgade de campagne.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-14.jpg
Nous arrivons dans un centre sportif assez spartiate mais ô combien importante pour la pratique des activités physiques et sportives avec un terrain de Base-ball, avec son tableau d’affichage de point assez fatigué, une salle de boxe et une salle de musculation avec des appareils rudimentaires mais fonctionnels.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-15.jpg
Nous sommes accueillis par le responsable Toto Monitor et deux formateurs de l’INDER de Caïmito dont nous avions déjà fait la formation à La Havane.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-16.jpg
Toutes les personnes impliquées dans le sport en général et dans la pratique des boules étaient présentes pour ce rassemblement. Le responsable local de l’INDER a chaleureusement remercié d’avoir choisi leur structure pour deux journées de visite afin de leur faire profiter de notre expérience.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-112.jpg
Le responsable nous a expliqué l’organisation de la pratique des boules dans leur structure. Dans un premier temps, des aides de jeu ont été mise en place pour la pratique de la boule créole. Des terrains ont été installés au centre du complexe sportif. Suite au dernier passage de Bernard Champey, les activités ont grandement évolué. En effet grâce au matériel amené précédemment par Bernard, des aides de jeu ont été mises en place pour une pratique de quartier de proximité. Les jeux du centre servent au regroupement quasi hebdomadaire pour des rencontres entre les quartiers, et ceci de manière pratiquement exclusive de la pétanque.
En effet, comme la boule créole demande une force physique non négligeable, elle ne permettait pas à toute la population de pouvoir la pratiquer. Avec la découverte de la pétanque, ils ont compris l’intérêt de cette discipline, dont la facilité et l’accessibilité en font une excellente activité sportive vraiment pour tous.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-17.jpg
Des champions locaux (3 sélections olympique pour Cuba en Aviron) sont venus participer à cette formation. Nous avons reconduit la même méthode qu’à La Havane avec la mise en place d’ateliers pour l’apprentissage des deux gestes de base, le point et le tir. Ensuite nous sommes rapidement passés sur des jeux dont les oppositions sont vite devenues des matchs, donnant lieu à des scènes de motivation et d’engouement pour remporter la victoire, et tout ceci toujours dans une excellente ambiance.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-18.jpg
Suites aux différents apprentissages, nous avons enchainé avec l’organisation de parties de pétanque. Tout comme à La Havane, il a fallu expliciter les règles de jeu. Bien souvent il a fallu faire des comparaisons avec la boule créole pour effectivement identifier les ressemblances et les différences. Ceci nous amène à planifier pour nous une initiation à cette discipline le lendemain.
Explications, consignes et animation pour faire pratique la pétanque aux 16 personnes présentes
Ces parties ont été âprement disputées avec des nombreux échanges entre les joueurs mais aussi des sollicitations de précisions dont la pertinence montrait que les personnes avaient bien compris la finalité de notre sport. Nous avons été étonnés d’un tel engouement de leur part qui montre leur volonté de s’investir dans le développement de cette pratique qui correspond tout à fait à leur mentalité et leur mode de vie.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-19.jpg
Nous avons eu l’honneur de rencontrer la célébrité de la commune en la personne de Lazare, champion du Monde de jonglage de football dont la dextérité avec les boules n’avait rien à envier à celle du ballon.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-113.jpg
En fin d’après-midi, à la demande de deux formateurs présents à La Havane, nous avons fait une présentation de la méthode d’évaluation en pétanque. En effet, je leur avais fait une copie de divers documents, dont la méthode d’évaluation. Lors de la première cession de formation, je ne suis pas allé aussi loin car leur besoin était essentiellement de faire de la pratique. De plus, leur objectif, clairement affiché, était de faire du développement sur le coté ludique plus que de formater un système compétitif.
Toutefois, les deux responsables, très dynamiques, très impliqués et ô combien efficaces avaient déjà traduit les divers documents pour rechercher des informations utilisables.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-20.jpg
Suite à une petite averse, nous sommes rentrés dans le petit local de la salle de musculation et nous avons échangé sur les différents niveaux d’évaluation. En amont de cette explication, ils m’avaient montré les fiches de saisie qu’ils avaient développées pour la boule créole qui leur permettait de faire des moyennes au point et au tir. Pour cette dernière, ils pouvaient différencier les performances pour le tir de rafle et le tir à volo pour reprendre les termes de la Raffa-volo dont le jeu se rapproche, non seulement par la taille des boules mais aussi par les méthodes de lancer.
Avec leur ordinateur, placé sur la petite table d’école, et les boules créoles positionnées dans le parterre de sciure, nous avons échangé sur la méthode d’évaluation à 9 niveaux. Ils ont rapidement compris la logique de cette saisie. Comme lors des formations faites sur notre territoire, des questions ont fusé sur les boules délicates à classer et sur les coups litigieux dont l’évaluation demande une réflexion plus pointue…
Avec cette discussion improvisée, nous pouvons nous rendre de compte de la qualité et la pertinence de la réflexion non seulement dans l’analyse de la pratique mais aussi dans la mise en place d’un projet de développement, surtout lorsque les moyens financiers et organisationnels font défauts…Nous aura l’occasion d’aborder cet aspect dans les prochaines pages de ce rapport.


 


RAPPORT MISSION CUBA
VENDREDI 1° MARS 2013


Suite à l’annulation du déplacement à Matanza pour des problèmes de transport (problème récurrent sur l’Ile) et une prévision météorologique peu clémente, il a été décidé de revenir sur Caïmito pour aller dans les quartiers afin de mieux se rendre compte de la réalité de la pratique, exposée précédemment.

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-124.jpg


INITIATION A LA BOULE CREOLE


Comme convenu la veille, avec Bernard Champey, nous avons été initiés à la boule créole. Tout d’abord les boules sont beaucoup plus grosses (115mm de diamètre) et plus lourde (1,2kg) que les boules de Lyonnaise ou de Raffa volo. Tout comme ces dernières, elles sont en matière synthétique, avec deux couleurs les vertes et les rouges pour bien identifier le positionnement des boules des deux équipes sur le terrain. Sans réel limite réglementaire, le cadre de jeu est celui offert par l’aire délimitée par les bordures entourant la zone de pratique.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-125.jpg
Après quelques explications de la part de nos hôtes, nous avons pu pratiquer cette discipline, inconnue pour moi et que Bernard Champey avait justement découvert à Caïmito lors de son précédent passage. Le comble est que Bernard avait informé le Ministère cubain de cette pratique dont les responsables, Cedeno en premier, ignorait complètement l’existence sur l’Ile. Lors de notre réunion de planification le vendredi précédent, nous étions revenu sur cette curiosité à savoir que le Français avait fait découvrir cette pratique locale…
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-21.jpg
Pour pointer, il existe deux types de technique. D’une part, on place le pied d’appui (droit ou gauche à sa convenance), on peut lancer de manière dynamique en pouvant suivre son lancer. D’autre part à partir de ce positionnement initial, il est possible de faire un pas dans n’importe quelle direction (ceci se rapproche beaucoup du jeu provençal). Etant donné la grosseur des boules, les autochtones jouent exclusivement main ouverte. Comme les jeux sont très lisses, cette technique semble plus adaptée comme cela est le cas pour la Raffa Volo.
Pour tirer, il existe aussi deux types de technique tout comme à la Raffa-Volo. D’une part, on peut tirer à la raffa en faisant un pas servant d’élan pour ensuite lâcher la boule tout en ayant la possibilité de suivre le lancer. D’autre part, on peut tirer à Volo en prenant garde que les deux pieds restent au sol avant que la boule lancée ne soit retombée à terre. Ce geste n’est pas évident du tout surtout à cause de la grosseur des boules…
Capture-plein-ecran-01042013-125423.jpg


VISITE DE QUARTIER


Suite à cette initiation très instructive à la Boule Créole, nous nous sommes rendus à pied au somment de la colline, dans un quartier très populaire de Caïmito. A la fin de cette escapade, nous sommes arrivés sur une aire de jeu délimitée par des ficelles dans lequel se trouvait deux séries de 8 boules, laissés précédemment par Bernard Champey. Nous avons été stupéfaits de découvrir des cercles matérialisés, élaborés à partir de vieux matériaux en caoutchouc… Formidable sachant que Bernard Champey n’était pas repassé dans cette commune depuis 2010, date de sa dernière tournée à Cuba et donc bien avant l’officialisation par la FIPJP de ce matériel ce qui montre l’esprit d’initiative de ces professeurs.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-22.jpg
Lors de notre arrivée, nous avons pu observer 8 femmes qui jouaient sur cette aire. Toto Monitor nous explique que ces femmes se regroupent de manière quotidienne entre 16h00 et 19h00 pour jouer à la pétanque. De ces pionnières dans l’activité, de nombreuses personnes sont venues se greffer à ce groupe pour venir utiliser et animer ce terrain.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-23.jpg
Nous avons pu regarder une partie entre ces femmes. Le responsable nous explique que selon le nombre de personnes présentes, elles composent des équipes pour que la plupart d’entre elles puissent jouer. Ainsi il n’est pas rare de voir des équipes en quadrette voire plus … pour utiliser les 8 boules dédiées potentiellement à chaque équipe.
En discutant avec le responsable Toto Monitor, il nous explique que deux femmes du groupe avaient des soucis de santé avec un diabète récurrent. En échangeant avec le corps médical de la commune, il pense que cette activité serait très salutaire pour la bonne santé des personnes. Les médecins de cette commune préconisent la pratique de la pétanque pour limiter les dégradations de la santé surtout chez les personnes âgées.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-130.jpg
Des jeunes sont initiés à la pétanque par leurs aînés. Toto le responsable de Caïmito s’enorgueilli d’avoir organisé la première rencontre inter-quartier entre des jeunes l’année passée. Il nous informe aussi que sur l’aide de l’INDER s’organise chaque vendredi soir des rencontres entre les équipes des différents quartiers pour une opposition aussi sportive que conviviale.
 

Capture-plein-ecran-01042013-130310.jpg
Avant la fin de la matinée, le responsable local a tenu à nous présente un autre lieu qu’ils ont dédié à la pratique de la pétanque. En bordure d’un quartier, ils ont défriché une clairière pour élaborer une belle aire de jeu qu’ils utilisent parfois pour des rencontres plus amicales.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-24.jpg
Après ces découvertes aussi stupéfiantes qu’inattendues, nous avons été invités à partager un moment de convivialité avec un repas fait que de fruits et une animation musicale par des joueurs musiciens.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-25.jpg
Après la détente, il fallait retourner aux choses sérieuses et importantes. Nous avons organisé une partie avec les femmes cubaines. Toutes les personnes présentes observaient attentivement notre façon de jouer et ne se gênaient pour nous ne demander des explications ou des conseils.
Tout le monde a été impressionné par le tir au fer qu’avec Bernard nous pratiquions. Chaque frappe et parfois carreau soulevait des paroles d’admiration de leur part faisant dire à certains que nous étions des « destructeurs ».


RETOUR A LA HAVANE


Après ces moments d’échange et de partage très intense avec nos hôtes passionnés de Pétanque, il nous fallait quitter Caïmito pour retourner définitivement à La Havane. Avant ce départ, ils ont tenu à nous offrir un petit souvenir de notre passage. Un petit morceau de bois gravé à notre nom nous a été remis pour immortaliser ce passage dans leur commune.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-131.jpg
Nous avons laissé de la documentation et un peu de matériel ce qui leur permettre de faire encore un peu plus. Ils attendent avec grande impatience l’arrivée de boules qui leur permettrait de développer encore cette pratique. Le responsable nous confie que ce sport, à la portée de tous, intéressait grandement la population cubaine. Si les apports en matériel se concrétisait, la pétanque pourrait remplacer définitivement la boule créole, trop contraignante pour la pratique des jeunes, des ainés voire des personnes handicapées.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-1.jpg
Une nouvelle discussion s’est engagée à propos de cette population en situation de handicap. Ils sont persuadés que cette pratique pourrait avoir un succès non négligeable dans les structures qu’ils ont dédiées à ces populations. De plus l’explication de l’utilisation des « boules molles » a soulevé un intérêt certain. Il faudra prévoir de ramener un exemple de ce matériel pour leur montrer cette activité.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-2.jpg
La conclusion de ce passage à Caïmito a été faite par le responsable Toto Monitor, qui a apprécié les échanges. Les documents laissés permettront d’aller encore plus loin dans la mise en place d’animations pétanque. Les vidéos ainsi que les démonstrations que nous avons faites leur permettent de perfectionner leur connaissance de notre discipline pour qu’ils puissent avoir une pratique encore plus académique. Toutefois, ils ne perdent surtout pas de vue l’aspect ludique et récréatif de la pétanque en ne s’enfermant pas dans des règles et règlements trop strictes, pouvant bloquer le développement.
Maintenant ils n’attentent plus que du matériel en nombre suffisant pour élargir la pratique de la pétanque non seulement dans leur commune mais aussi dans la région qui semble être un terre favorable à la pratique de la pétanque surtout avec des cadres sportifs dynamiques dont l’INDER dispose sur tout le territoire.

 
SYNTHESE DE LA MISSION CUBA


De retour du déplacement à Caïmito, nous avons effectué une synthèse de cette mission Cuba 2013 avec le responsable de l’INDER, Monsieur José Cedeno et sa responsable Yamilka Rodriguez et avec le Président de Cuba Coopération, Monsieur Roger Grévoul.
Tout d’abord José Cedeno se félicite de l’intervention sur le terrain ce qui a permis de bien appréhender la discipline. Il est extrêmement satisfait de la documentation transmise en Espagnol et en Français. Les vidéos seront très précieuses pour montrer la réalité de la discipline. Il a été très étonné de découvrir le palais de sports de la ville de Marseille et les 5000 spectateurs présents. Aucun sport à Cuba n’est capable de réunir autant de spectateurs dans un stade.
Devant l’engouement des professeurs pour ce sport, il a été décidé que la Pétanque serait au programme du prochain séminaire qu’organisera l’INDER du 7 au 11 novembre prochain par l’I.N.D.E.R. à Camaguey. Cette réunion annuelle a pour objet de présenter leurs orientations de la politique sportive et d’animation. La pétanque fera donc parti des actions à mener. Il aurait souhaité que nous puissions être présents pour ce séminaire. Mais il ne sera pas possible pour des raisons budgétaires et organisationnelles. Toutefois, ils nous ferons parvenir un reportage sur cette initiative pour nous indiquer les retombées de ces présentations.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-132.jpg
Le matériel laissé à l’INDER servira à la mise en place des animations. Toutefois, au retour, il faudra travailler d’une part sur le rassemblement des boules usagées et d’autre par sur la logistique de la transmission de ces dernières à Cuba. Après plusieurs échanges sur le sujet et grâce à l’expérience de Roger Grevoul, deux pistes sont à explorer. D’une part, il serait intéressant de rencontrer l’ambassade de France pour connaitre les filières possibles pour l’acheminement de boules. D’autre part, il semblerait qu’il existe une autre possibilité par la Guadeloupe. Je ferai des recherches dans ce sens dès mon retour sur le territoire. L’objectif est de pouvoir rassembler de vieilles boules sur des manifestations. Bernard Champey contactera Michel Montana de la Marseillaise pour organiser une collecte en juillet et je contacterai Millau pour effectuer la même démarche lors de leur Mondial. Ce dispositif sera étendu aux championnats de France. Ainsi le stock rassemblé pourrait être prêt pour être acheminé au mois de septembre. Il serait intéressant de planifier, si cela est possible, qu’ils reçoivent ce matériel avant leur séminaire pour que chacune des 16 provinces participant au séminaire puisse repartir avec une dotation en matériel. S’il n’est pas facile d’amener des boules à Cuba, il est parfois aussi difficile de les transmettre aux provinces.
Si le matériel prenait du temps à leur parvenir, José Cedeno pense qu’il serait possible de construire des boules rudimentaires à partir de matériaux existant. Nous pouvons compter sur leur esprit d’initiative et d’ingéniosité pour trouver une solution.
José Cedeno nous confirme que la pétanque est une discipline qui les intéresse. Dans le cadre du programme « les gloires du sports » (projet d’aide des quartiers en difficulté), il souhaite que les anciennes gloires du sport de Cuba puissent être initiées à cette discipline pour qu’il puisse en faire la promotion sur le terrain lorsque cela leur sera demandé. L’absence de nécessité de construire des infrastructures, la facilité d’appréhender ce sport et la convivialité dans son aspect ludique en font un excellent outil socio-culturel. Il nous fait remarquer qu’il rentre d’une visite d’une école d’accueil des handicapés. Il a eu l’idée que la pétanque serait une excellente activité pour ces jeunes, dont la pratique sportive n’est pas toujours facile à cause de leur handicap. Si l’apport du matériel est résolu, il pourrait pousser pour que cette activité puisse être proposée dans ces structures spécialités non seulement sur La Havane mais aussi dans d’autres provinces. Ceci vient conforter l’idée du responsable de Caïmito qu’il nous avait exposé le matin.
Pour les prochaines échéances, il est planifié de programmer une tournée en 2015 avec, cette fois ci, la volonté de se déplacer sur les sites majeurs de dynamisme du développement de la Pétanque. Suite à leur séminaire, ils seront en mesure de nous indiquer les villes dans lesquelles il faudrait se rendre pour promouvoir notre activité. José Cedeno s’engage à faire des démarches auprès de Cuba DESPORTES pour nous négocier les meilleurs tarifs dans les hôtels et planifier la logistique des déplacements. Ce dernier point est crucial, tellement les infrastructures et les moyens de locomotion sont difficiles sur cette ile de 1000km de long. Nous attendons leur proposition de circuit et de tarifs.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-3.jpg
Suite aux différents contacts avec le monde de la culture, il semble envisageable de construire une tournée à Cuba autour d’une exposition Nougaro et ainsi d’organiser un circuit pour promouvoir un des sports rois en France la Pétanque. Allier Culture et Sport comme cette année avec l’hommage à Jean Ferrat à la Maison Victor HUGO serait très intéressant surtout si la programmation se fait autour de la semaine de la francophonie. La rencontre de François Missen, journaliste Marseillais et auteur de nombreux ouvrages sur la French Connexion avec Bernard Champey à l’hôtel Ingelterre relance l’idée du journaliste d’organiser une compétition de pétanque à Guantánamo, complètement à l’est de l’ile. Ces deux projets pourraient faire l’objet d’un seul et même voyage dont l’organisation pourrait être programmée en 2014.
Capture-plein-ecran-01042013-132653.jpg
Suite à ces échanges très promoteur sur l’avenir du développement de la pétanque à Cuba, le traditionnel échange de cadeaux a eu lieu entre les deux pays pour symboliser cette collaboration très fructueuse.
Avec Bernard Champey, nous souhaitons remercier les traductrices très compétentes et très disponibles, Enelis Nunez Amaro pour la mission de 2013 et Anna Laura Miranda pour la mission 2010 qui était venue nous rendre visite lors de notre passage. Toutes les deux parlent un Français, pratiquement parfait, bien qu’elles ne se soient jamais rendues en France.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-4.jpg


 


RAPPORT MISSION CUBA
SAMEDI 2 MARS 2013


REPETITION HOMMAGE A JEAN FERRAT


Le samedi après-midi, nous sommes allés rejoindre Roger Grévoul, Président de Cuba Coopération pour assister à la répétition générale de l’Hommage à Jean Ferrat qui sera programmé le lundi 4 mars après l’inauguration de l’exposition dédié à cet artiste français, passionné de Cuba mais aussi joueur de boules assidu sur la place d’Antraigues.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-133.jpg
Un groupe d’Ardéchois a fait le déplacement pour le chanteur Français. Colette sa fille adoptive sera présente pour ce spectacle.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-5.jpg
INVITATION PAR CUBA COOPERATION


Pour clôture cette mission 2013, Roger Grévoul a invité les principaux partenaires de cette initiative dont le résultat est très satisfaisant pour tout le monde. Jose Cedeno, accompagné de son épouse et de sa fille, ont amené la lettre officielle de son Ministère, demandant leur affiliation à la Fédération Internationale de Pétanque et Jeu Provençal. Ce courrier sera transmis dès mon retour à Monsieur Claude Azéma, pour qu’une décision soit prise lors du prochain congrès de la FIPJP. La Fédération Française de Pétanque et Jeu Provençal ne peut être que ravie que cette tournée de promotion ait reçu un tel accueil, laissant prévoir un développement conséquent de la Pétanque sur cette île et permettant d’apporter sa pierre à l’édifice du développement de la pétanque dans le monde.
Capture plein écran 01042013 133840-001
Roger Grévoul avait convié aussi sa fidèle collaboratrice Yradia de la Maison Victor Hugo qui assure la coordination de beaucoup de communication entre la France et Cuba pour que les projets puissent se concrétiser de la manière la plus efficace possible. L’antenne ardéchoise de Cuba coopération était aussi présente avec Claude Picollet e

t Patrice Rigaud et bien sûr Bernard Champey, instigateur de toute cette aventure pour concrétiser son idée un peu folle d’installer la pétanque à Cuba. Après 4 séjours sur 8 années, l’objectif est atteint. Cette mission a permis de lier sport et culture pour ses deux amis de longue date, Roger Grévoul, bienfaiteur de Cuba et Jean Ferrat, chanteur bouliste d’Antraigues.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-134.jpg
 


RAPPORT MISSION CUBA
LUNDI 4 MARS 2013

DERNIERE RENCONTRE AVANT LE DEPART

 

Avant mon départ mardi matin, Yamilka Rodriguez est venue nous retrouver chez notre logeuse, avec sa plus proche collaboratrice, Barbarita . Elle n’avait pas pu être présente lors de notre séjour car elle était en mission au Venezuela. Elle nous a confirmé qu’elle avait commencé à parler de la Pétanque dans ce pays qui a une tradition de boules. Elle a échangé avec son correspondant qui est en charge du Tambourin dans ce pays. Dès mon retour dans le Languedoc Roussillon, je prendrai contact avec le Président de la Fédération Internationale de Tambourin qui habite dans l’Hérault à Gignac.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-142.jpg
Elle nous indique aussi que des boules de Pétanque sont arrivées à Camaguey. Les deux responsables vont se renseigner pour connaitre le canal de cette dotation en matériel (peut-être l’Espagne). Je vais essayer de voir par le Comité National Olympique et Sportif Français et l’I.N.S.E.P. les collaborations existantes avec Cuba. Nous pourrions aussi amener du matériel à Cali en Colombie pour les Jeux Mondiaux 2013. Elles devraient nous confirmer un contact sur place à qui nos pourrons remettre des boules.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-6.jpg

 
JEAN FERRAT A LA HAVANE

Jean FERRAT à la HAVANE

« L’idée de rendre un hommage à JEAN FERRAT me trottait dans la tête depuis un certain temps et la venue à LA HAVANE de ROGER GREVOUL Président de Cuba Coopération qui avait eu la même idée a pu concrétiser ce rêve. Lui, qui m’a donné tant de plaisir pendant des années en écoutant ses chansons. Je lui devais bien ça: lui offrir quelques moments de mon temps pour lui rendre un hommage, tel qu’il le mérite, pour que nos amis cubains puissent connaître un des plus grands chanteurs français de notre époque, et que nous, les Français présents ce jour-là, puissions écouter une fois de plus, pour notre plus grand plaisir, quelques belles chansons que j’ai sélectionnées. Le 4 mars, dans la magnifique CASA VICTOR HUGO située dans la Vieille Havane vont retenir les chansons de JEAN FERRAT que nous aimons tant, MA MOME, MA FRANCE, HEUREUX CELUI QUI MEURT D’AIMER, LA MONTAGNE et bien d’autres qui seront interprétées par de jeunes Cubains choisis pour leur belle voix, et pour leur capacité de s’exprimer en Français. Car toutes ces chanteuses et tous ces chanteurs ont déjà participé à des spectacles, au Concours de la Chanson française, et travaillent comme professeur de français soit pour les adultes, soit pour les enfants. Nous ne voulons pas un hommage triste, car nous allons nous souvenir de lui grâce à ses merveilleuses chansons. Il y aura, je pense des moments d’émotion, par exemple, lorsque la chorale des enfants de CHANTONS ET JOUONS EN FRANÇAIS de l’ALLIANCE FRANCAISE interprètera : C’EST BEAU LA VIE, et lorsque le spectacle se terminera, JEAN FERRAT en DVD chantera « LA PAIX SUR TERRE » avec tous les chanteurs cubains qui reprendront le refrain. J’espère que nos amis Français du Comité de l’Ardèche apprécieront le spectacle que nous leur avons préparé. En tout cas, je peux vous assurer que les chanteuses et les chanteurs (qui ne sont pas des professionnels, mais qui ont beaucoup de talent) ont eu un réel plaisir à apprendre les chansons de JEAN FERRAT. Il nous reste 3 semaines de répétition et nous sommes presque prêts pour vous recevoir. Le spectacle «HOMMAGE A JEAN FERRAT » fera partie également des activités que nous proposons au cours de la semaine de la FRANCOPHONIE qui aura lieu dans au théâtre Berthold Brecht, la 3eme semaine de Mars. Donc à très bientôt, sous le soleil CUBA. » MONICA PEAINCHAU Responsable du spectacle

 

HOMMAGE A JEAN FERRAT

 

EXPOSITION JEAN FERRAT


Dans cette belle maison restaurée de la vieille ville, symbole de la coopération franco cubaine, était présentée l’exposition Jean des Encres, Jean des Sources, avec l’appui de l’Association Cuba Coopération, représentée par son président d’honneur Roger Grevoul.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-143.jpg
La Directrice de la Maison Victor Hugo a retracé un rapide historique de la vie de Jean Ferrat en Espagnol pour les nombreux Cubains, amoureux de la culture française, présents dans le hall.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-7.jpg
Cette rencontre entre Français, Ardéchois et Cubains a permis des échanges très intéressants. La presse française par le biais du Dauphiné Libéré avait fait écho de ce double hommage à Jean Ferrat à La Havane.
Une journaliste radio pour les programmes en Français de Radio La Havane est venue interviewer tous les protagonistes de cette journée dédiée à la culture Française avec cet hommage à Jean Ferrat. Roger Grévoul a pu retracer toute son histoire avec l’artiste ardéchois, de son mariage qu’il a eu l’honneur de célébrer dans sa mairie d’Ivry Sur Seine à leur combat pour aider le peuple Cubain par leur association Cuba Coopération.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-8.jpg
Bernard Champey, très proche de l’artiste dans son village d’Antraigues, a pu rappeler la qualité de l’Homme. De cette forte amitié, il avait tenu à honorer sa mémoire par la concrétisation de cette fabuleuse idée d’exposition et de concert à La Havane dans la Maison Victor Hugo.
Nous avons ensuite exposé l’aventure sportive avec l’implantation de la Pétanque sur le sol Cubain. Il a fallu rappeler le périple de Bernard Champey qui a précédé la création du groupe de développement de la discipline au sein du Ministère des Sports Cubains.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-9.jpg
Sur les panneaux de l’exposition, nous avons pu retracer toutes les étapes de la vie de Jean Ferrat…avec en particulier son amour des Jeux de boules qu’il adorait pratiquer sur la place de son village. A la Pétanque ou à la Boule Lyonnaise, il avait toujours à coeur de gagner…


SPECTACLE HOMMAGE JEAN FERRAT


Monique Peainchau, de l’Alliance Française, à l’initiative de ce programme, avait choisi une vingtaine de chansons de Jean Ferrat, interprétées en solos par des amateurs cubains et par une chorale d’enfants. Devant une salle comble, en présence de Jean Mendelssohn, Ambassadeur de France à Cuba, un public chaleureux, applaudit chaque chanson. Les chansons écrites par Jean Ferrat lors de son séjour à Cuba étaient naturellement interprétées : Cuba Si et Les Guérilleros. Une dizaine d’ardéchois du Comité Ardèche Cuba Coopération était présents.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-10.jpg
Colette Ferrat n’avait pu faire le voyage mais avait délégué sa fille Valérie Arba Meline pour la représenter. Valérie a offert, pour la bibliothèque de la Casa Victor Hugo, le beau livre que Colette Ferrat a consacré à Jean. Le spectacle de chansons s’est achevé sur « La Montagne » reprise en choeur par tous les chanteurs, la chorale cubaine et le public qui disposait des paroles .
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-144.jpg
Les interprètes se sont relayés pendant 1h30 de spectacle pour parcourir le répertoire de Jean Ferrat. Ces jeunes artistes sont des fervents défenseurs de la langue de Molière. Ils interviennent tous dans le cadre des activités francophones de l’Alliance Française.
Capture-plein-ecran-01042013-144305.jpg
Ils ont terminé ce concert sous une ovation de tout le public, très touché par l’interprétation de ces Cubains et Cubaines qui ont réussi à faire jaillir l’émotion dans leurs prestations.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-11.jpg
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-12.jpg
Cet hommage à Jean Ferrat a été une grande réussite non seulement par la qualité des interprétations mais aussi par la joie et le bonheur déclenchés dans le public nombreux. Les Ardéchois ont été très émus par ce spectacle qui a fait honneur à la grandeur du chanteur français.
RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-13.jpg

 


RAPPORT MISSION CUBA
MERCREDI 6 MARS 2013

VISITE A L’AMBASSADE DE FRANCE DE CUBA


RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-145.jpg
Roger GREVOUL (président Cuba Coopération France), LISA (directrice de la Casa Victor HUGO) et Bernard CHAMPEY ont été reçus par l’attachée culturelle de l’Ambassade de France Camille BARNAUD, attachée culturelle de l’Ambassade de France. Elle est enthousiasmée par le projet NOUGARO 2014 qui a proposée de l’introduire dans la semaine de la Francophonie- 2014. Elle a trouvé très intéressant de coupler les actions culturelles et sportives et elle se félicite de la Mission BOULES 2013 et de son succès auprès de l’I.N.D.E.R. Le projet sur NOUGARO sera soutenu officiellement par l’Ambassade Française, par l’Alliance Française et par la Maison Victor Hugo avec expositions et Concerts. Un Projet BOULES est très espéré pendant la période de la semaine de la francophonie par les 3 institutions en complicité avec l’INDER. L’Alliance Française espère que la délégation BOULES passera dans son siège à SANTIAGO DE CUBA.


PROJECTION DE « BANCO BOULES POUR LA CHINE »

RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-010-copie-14.jpg
Capture-plein-ecran-01042013-145746.jpg

Capture plein écran 01042013 150143RAPPORT-CUBA-2013-DEFINITIF.PDF---Adobe-Reader-01042013-150.jpg
PERONNET JEAN-YVES
DIRECTEUR TECHNIQUE NATIONAL

pour Educ.Naut.Infos

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article