Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ETRE PERFORMANT AU TIR ...

ETRE PERFORMANT AU TIR

 

Bonjour à tous.

L’auteur de « PETANQUE, quand tu nous tiens ! », vous IMGP5996.JPGpropose l’une de ses publications sur le tir en compétition. Vous trouverez dans cet ouvrage un chapitre très complet sur l’ensemble des paramètres qui permettent d’optimiser son nombre de frappes.

Cette publication fait partie d’une longue série d’articles consacrés au tir en compétition.

 

Voilà ci-dessous, celles que vous pourrez découvrir au fil de vos lectures.

- ETRE PERFORMANT AU TIR

- PRATIQUE DU TIR EN COMPETITON

- QUALITES D’UN TIREUR CHEVRONNE N°1

- ASSUMER LA PLACE DE TIREUR

- LE TIREUR INAMOVIBLE

- QUALITES D’UN TIREUR CHEVRONNE N°2

- LE JEU DU TIREUR DE TETE

- POUR BIEN TIRER

 

Comme le dit à juste titre le grand Marco Foyot dans son livre : « Il n’y a pas de plus redoutables fléaux sur les terrains que les joueurs qui se croient tireurs, s’obstinent à revendiquer le tir et ne frappent que le vent »

 

Nous allons mettre en évidence l’ensemble des qualités qui font que l'on est apte ou non à occuper le poste de tireur de tête en triplette. Car outre les qualités d'adresse nécessaire, la force mentale est primordiale dans cet exercice.

De plus, il faut pouvoir se détacher de la conduite du jeu de façon à rester concentré sur la frappe des boules. Cela nécessite de se mettre légèrement en retrait du jeu et comme certains le disent de « rester dans sa bulle ».

 

Or, la majorité des joueurs souhaitent  participer activement à la tactique de jeu, ce qui est souvent une gêne pour assurer une bonne moyenne de frappes. A mes débuts, j’avais l’habitude de tirer de tête, mais je me sentais frustré de ne pouvoir suffisamment participer aux décisions tactiques. C’est alors que j’ai commencé à évoluer au milieu où je me suis régalé quelques années. Je pouvais à cette place faire valoir ma vision du jeu et j’avais à effectuer des tirs de précision, ce qui correspondait alors bien à mes qualités techniques. A cette époque, ce poste me convenait bien, car je jouais et je m’entrainais régulièrement.

 

Vous aurez l'occasion, en suivant les formations de haut niveau, que je conseille à tout le monde de bien observer, de voir, quele tireur reste à l'écart du jeu et attend tranquillement que le pointeur ou le milieu lui donne le signal pour se rendre au pas de tir. J'ai réalisé mes meilleures moyennes en fonctionnant de la sorte. Il est vrai que je jouais alors avec des gens plus âgés et expérimentés dans lesquels, j’avais une totale confiance.

Rappelons-nous bien, que ladresse au tir ne représente qu'une part de la performance dans ce poste.

Beaucoup de pratiquants qui aiment tirer aux boules, voudraient le faire quand ils le souhaitent. Dés lors, vous entendrez souvent l’expression:

« Cette boule, je ne la sens pas », ou :
«  Je l’ai manqué, car je n'avais pas envie de la tirer », invoquant parfois le fait que ce n'était pas le jeu de frapper cette boule.
On ne devrait pas entendre ce genre de réflexion, car la tactique de jeu ne dépend pas du fait de sentir ou non le coup à jouer.

Retrouvez dans le livre : « Pétanque, quand tu nous tiens ! », une étude détaillée des qualités techniques et mentales que doit posséder un tireur de haut niveau.

 

Avec mes amitiés sportives

 

Cliquez sur le livre ci-dessous

pour accéder au site de Frédéric Nachin

 

couverture FNachin+++(1)(1).pdf - Adobe Reader 11072013 211

 

Frédéric Nachin (Vice Président de EDUNAUTE-INFOS)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sougil 27/09/2013 11:14

Je ne suis pas du tout d'accord avec cette phrase :

"La majorité des joueurs souhaitent participer activement à la tactique de jeu, ce qui est souvent une gêne pour assurer une bonne moyenne de frappes"

Ca dépend vraiment de la nature de chacun... On peut (très bien) tirer de tête ET mener le jeu !

@++
Sougil - Haut point