Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Arrêtons l'hémorragie ...!!!

avc_hemorragie.gifArrêtons l'hémorragie, il est plus que temps de tirer le "Signal d'alarme". Si nous devons regarder les chiffres, nous chutons dans l'abîme. Nous devons tous réagir sans crier «A qui la faute...!!!».

Avant d'épiloguer analysons ces quelques tableaux, même s'ils ne sont que Régional, ils représentent à plus grande échelle sur le plan National.

LICENCES

Capture-plein-ecran-23032013-031030.jpg

D'après le tableau ci-dessus, en 5 ans sur le plan National, nous avons perdu 14% de nos licenciés, et 4,72% en 4 ans.De 2008 à 2009 nous perdons 9,84% de licenciés.

CR.pdf---Adobe-Reader-23032013-031041.jpg

Un autre tableau en Midi-Pyrénées là aussi, en 5 ans la chute s'élève à 18,26%, et 9,40% en 4 ans. La perte de licence a été de 10% en seulement 1 an, de 2008 à 2009. Certains attribuent cette chute à l'installation de la carte à puce. Pourtant cette Ligue se trouve en 2ème position aux nombres des licenciés derrière la Région P.A.C.A. (Voir Tableau ci-dessous)

Capture-plein-ecran-23032013-031131.jpg

La région PACA perd 5,5% en 4 ans, la région Languedoc Roussillon perd 5,17% toujours en 4 ans, L'île de France à peine un peu plus de 9%. Par contre le petit Poucet, la Ligue Corse augmente de 17% son nombre de licenciés.

Au classement général des effectifs des licenciés:

La Haute-Garonne (31) est en tête avec 13258 licenciés,

suivie de très près des Bouches du Rhône (13) avec 13208 licenciés

L'Hérault (34) se trouve en 3ème position avec 10892 licenciés,

ferment le classement le Territoire de Belfort (90) avec 474 licenciés, et la Haute-Marne (52) avec 246 licenciés.

CLUBS

Au niveau des clubs ce n'est guerre mieux.

CR.pdf---Adobe-Reader-23032013-031158.jpg

Nous enregistrons une perte de 5,10% en 5 ans, et de 3,67% dans les 4 dernières années, au niveau National.

Capture-plein-ecran-23032013-031207.jpg

Dans la Ligue Midi-Pyrénées, là aussi nous enregistrons une perte des Clubs de 7,17% en 5 ans, et 6,20% en 4 ans.

Capture-plein-ecran-23032013-031224.jpg

Au classement général du nombres de Clubs la Ligue Languedoc Roussillon se trouve en 2ème position avec une perte de 6,84% en 4 ans, en 3ème position la Ligue PACA avec une perte de 4,74% en 4 ans, en 4ème position la Ligue Ile de France avec une perte seulement de 1,9% en 4 ans. En bas du tableau se trouve la Ligue Champagne Ardennes avec 74 Clubs, suivie de la Ligue Corse avec un effectif de 30 Clubs.

Au niveau Départemental:

La Haute-Garonne a un effectif de 265 Clubs,

suivie de l'Hérault avec 194 Clubs,

et des Bouches du Rhône avec 180 Clubs

Cette rapide analyse met en évidence la très forte disparité entre les Comités et les Ligues sur le territoire national, en termes de moyens financiers, humains et matériels mais aussi en termes de difficultés d’application et d’uniformisation des directives fédérales.

A la vue de ces chiffres, Educ.Naute.Infos lance un appel.

Quelle solution préconisez-vous pour arrêter cette hémorragie. N'hésitez pas a donner vos idées, vos solutions, vos commentaires "EN BAS DE L'ARTICLE A DROITE" tout en restant courtois. Les solutions n'appartiennent pas qu'aux élus, cette hémorragie c'est l'affaire de TOUS...

commentaire blog

 

 

 

 

Educ.Naute.Infos                     ↓↓↓

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Yves BOULAY 26/03/2013 11:08

Une des solutions encore une fois : intégrer l'innovant concept de "La Nouvelle Pétanque" au coté de la pétanque classique" au sein de la FFPJP et de la FIPJP
http://www.facebook.com/LaNouvellePetanque

Fourcade 25/03/2013 12:45

Bonjour,

Je ne veux témoigner que de mon expérience récente.
Fin 2011 reprise du club où le précédent président a voulu (pourquoi pas) attirer des extérieurs 'elite'.
Je pense qu'à l'époque, ceux qui le démolissent aujourd'hui ont du l'encourager !!
31 licenciés dont peu du village car:
pas de structure et de moyens en adéquation avec ambition.
pas envie de pratiquer à haut niveau.ou certitude de ne pas jouer, ne pas avoir sa place.
pas de pratique ou peu en local en semaine car les licenciés ne sont pas du village et n'y viennent jamais.
municipalité hostile.pas de structure.
Résultat: La pétanque ne fait pas partie de la vie du village.
Tout explose fin 2011. Je reprends le club avec 5 autres joueurs du village.
Stratégie: Recruter local et renouer relation avec municipalité. Recherche de sponsors dans les entreprises du village, descendre de division pour remettre le club à sa place et faire jouer à notre
niveau.
Résultat: Descente zone 2 De 6 à 16 licenciés dont 10 nouveaux licneciés essentiellement locaux.
Des séances 2 fois par semaine seulement par manque d'installation et uniquement par beau temps, mais à chaque fois une vingtaine de joueurs.
présence sur chaque compétitioOn va faire mieux en 2013 dés que le temps va le permettre ! Présence en compétition d'au moins une équipe.(un seul accident dû à une absence de dernière heure).
Chaque licencié est au moins sorti une fois.

Mon constat après un an.
Il y a de nombreux joueurs même dans un petit village comme le mien mais certains sont partis ailleurs (ambiance, structure) et hésitent encore à revenir.Ceux là ne rentrent pas dans vos comptes
mais d'autres pour les mêmes raisons ont carrément arrêté. Certains je l'espère vont revenir en 2013 ou 2014 si:
La nouvelle réputation persiste et s'il y a un vrai projet pétanque avec la municipalité (au moins un terrain avec un petit club house pour se poser) Ce n'est pas gagné !!
En dehors de cette érosion 'seniors' du au contexte du club il y a pour la même catégorie trop de matchs (rugby, foot...) retransmis à la télé et quelques uns y sont scotchés.

En paralléle à ce qui précéde j'ai voulu 'attaquer' les jeunes et choisi de passer par le CLAE pour commencer (cette année je vais faire deux animations pétanque lors de fêtes du village).
Difficultés: le CLAE dépend de la mairie et je n'ai pas d'aide de celle ci. Les solicitations sont nombreuses (foot, gym, judo.....) et j'ai été obligé de faire une feuille d'apports (moteurs,
intellectuels....) de la pétanque pour arriver à faire une initiation CLAE pour Pâques. Résultat à voir ?
Je fais des tracts, des affichages, animations, blog, doodle, mails.négociations avec mairie...
Tout cela me prend un temps énorme pour maintenir et faire avancer le club.
Question: Y a t-il beaucoup de dirigeants disponibles, volontaires et compétents pour assumer ?

Ma conclusion à ce jour: la gestion d'un club est demandeuse de gros efforts et beaucoup doivent renoncer. Seuls les bons joueurs vont alors vers des clubs voisins équipés de préférence (couvert,
club house)
Pour d'autres sports et assez paradoxalement je pense que les structures sont plus simples à obtenir alors qu'elles sont plus couteuses.
Dans les villages je pense que la mentalité des élus est plus de considérer qu'à partir du moment où il y a quelques métres carrés de terrains on peut pratiquer la pétanque.
Faux, les joueurs de pétanques sont aussi demandeur de structures d'accueil et recherchent, comme pour les autres disciplines un niveau de confort.
D'avoir arrété de jouer de novembre à maintenant, j'ai un mal fou à faire revenir les joueurs sur le terrain et m'estime heureux de ne pas avoir eu de perte de licneciés. Là aussi, une fois qu'ils
auront repris tout rentrera dans l'ordre mais je pense que sans pression j'en aurais perdu.

Vous ajoutez à celà l'inévitable image de la pétanque pour laquelle la route est longue pour renverser la tendance: bob Ricard, bière, grossièreté..... et je pense que vous avez votre compte
d'érosion.

la solution ? Je l'ai déjà dit ici. Si l'on veut se mesurer à d'autres disciplines il faut déjà être inclus par les médias comme une vraie discipline sportive avec ce que ça implique d'actions au
niveau des ministéres concernés, des municipalités et aussi des sponsors afin que dans les esprits la pétanque ne soit pas qu'un jeu de plage mais un sport à part entière nécessitant moyens
humains, financiers, structures, image.
Nous ne sommes pas rendus car je pense que beaucoup de laxisme a émaillé les dernières décennies et que plusieurs trains ont été ratés.

Michel Fourcade Flourens

casanova david 24/03/2013 22:29

bonjour avant tout il n'y a pas de remède Miracle!!!!

Comparons notre sport à d'autres;
Exemple dans une école primaire,Collège;Lycée
Les élèves pratiquent en cours de "Gym" certaines bases de l'athlétisme,gymnastique,sports collectifs etc!!
de mon point de vue(ce n'est pas mon avis personnel mais un constat) La pétanque hélas ne véhicule pas uneimage de sport,elle traine hélas une image de sport de fainéant,d'alcolo etc et pourtant
quand vous pratiquez la Pétanque en concours je peux vous dire que c'est un sport!!!
Bien sur si vous êtes joueurs assidus,mordu de concours vous comprenez ce que je veux dire;
Mais vu de l'extèrieur les personnes qui ne pratiquent pas la pétanque en compétitions mais qui jouent seulement quelques parties pour s'amuser(repas détente etc ne peuvent pas comprendre
Que faudrait-il faire pour que notre sport soit reconnu comme tel?
Former,intervenir,expliquer les apports de la pétanque à certaines personnes responsable d'établissement scolaire.Je sais que ça été fait dans certaines Régions!!!
Pourquoi ne pas accentuer cette démarche et insister au niveau des rectorats?
Pourquoi les Comités Ligues n'organisent pas des journées découvertes Pétanque au sein de ces établissements?
Ont-ils vraiment envie à s'appliquer à développer notre sport?
Que font-ils pour aider nos écoles de pétanques déjà existantes?
Travaillent-ils en collaboration avec les éducateurs qui sont sur le terrain?
COMMENT essayer de faire découvrir notre sport a des enfants qui n'ont jamais pratiqués la pétanque (exemple cours primaire)
QUAND ont voit que les structures déja existantes sont ignorés,délaissés par certains comités?
ALORS je me demande à ce jour ,que faut-il faire pour que l'encadrement(certains comités,Ligues) qui font le stricte minimum syndical avec nos jeunes ne REAGISSENT pas vu le nombre de pertes de
licences importantes!!!!!
Sont-ils vraiment la pour développer la pratique de notre sport?
Sont-ils vraiment des passionnés?
Sont-ils compétents?
Ont-ils vraiment et tout simplement envie de le faire?

C est pour vous dire que je ne comprends pas car ayant passé mon BF2 en 2010 avec la Direction Technique Nationale encadré par Mr Peyronnet jean-Yves,la DTN a une autre vision, j ai été
motivé,formé par un encadrement au top, eux ont vraiment envie de développer notre sport mais pourquoi ne sont-ils pas suivit au niveau des ligues?
Je pense que tous les responsables de ligues,comités; éducateurs etc,,, devraient suivre de temps en temps un stage ou un recyclage avec la DTN,(Colloque éducateurs) et mettre en pratique les
choix,les buts à atteindre,objectifs etc?qui ont été votées choisi par des personnes compétentes!!!!!
UN vrais amoureux de notre sport doit sans cesse se poser des questions et se remettre en question,,!!!!!!

Casanova David Simple educateur,et passioné!!!!