Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Communiqué du Comité Directeur de la FFPJP : STOP aux violences faites aux Arbitres

Les arbitres ont manifesté samedi matin, à Canéjan

En Gironde, les arbitres de pétanque et de jeu provençal ont les boules

Le boycott des arbitres a empêché l’organisation d’un concours qualificatif de jeu provençal. Le mouvement lié à des violences et menaces pourrait toucher la pétanque

Les joueurs de pétanque et de jeu provençal (1) seraient-ils en train de perdre la boule ? Agressions, insultes… Les arbitres girondins n’en peuvent plus de cette ambiance qui se dégrade. Ils ont donc décidé de faire grève. Comme aux dominos, cette décision a entraîné une réaction en chaîne et conduit… (Article sur Sud-Ouest)

 

Les cibles sont le but et les boules pas l’Arbitre !
 

La FFPJP est totalement solidaire du corps arbitral du Comité de la Gironde. Bien sûr que priver des joueurs girondins d’une qualification aux Championnats de France va leur paraître injuste et nous le comprenons, mais
TROP c’est TROP ! Nous ne pouvons accepter des violences répétées, autant verbales que physiques, dues à une minorité de joueurs qui viennent entacher notre beau sport et décourager nos arbitres représentants le respect du jeu et des règles de notre discipline. Une réaction s’impose en se donnant le temps de la réflexion et le prochain Comité Directeur de Juin 2019 établira un plan de sensibilisation et d’actions à mener. Nous sommes toutes et tous concernés, joueuses, joueurs, clubs, comités départementaux et régionaux, comité directeur, pour assurer que de telles actions ne se reproduisent pas et que leurs auteurs soient sanctionnés à la hauteur des fautes commises.

 

Réagissons et Agissons en étant fiers de nos ARBITRES !
 

Pour le Comité Directeur de la FFPJP,

Marseille, le 9 mai 2019

Voir le document original en bas de l'article
 

SIGNEZ LA PETITION (Située, dans le lien ci-dessous)

et PARTAGEZ … MERCI 

LE DOCUMENT ORIGINAL

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article